Louise Nimier

accompagne

Soraya Cheninin
Louise Nimier

Médecin de formation, consultante dans le domaine de la santé, et maintenant créatrice d’entreprise, Louise Nimier, tutrice au sein de l’équipe de Paris, ressent « le besoin constant d’apprendre et de transmettre ». Souvent amenée à accompagner des personnes et des projets à travers ses expériences vécues, rejoindre la Pépinière représente « une opportunité unique de mettre en œuvre mes capacités pour aider les Pépins à formuler leurs projets et leur permettre d’arriver au bout de leurs aspirations ».

Soraya Cheninin

La découverte de la solidarité internationale en Algérie, son pays d’origine, a été pour Soraya un événement majeur : « C’était une grande découverte, et cela m’a ouvert d’autres perspectives ». Dès son arrivée en France il y a de cela un an et demi, elle s’est investie dans diverses associations en accompagnant des entrepreneurs migrants porteurs de projets transnationaux. Ces échanges entre personnes de cultures diversifiées la passionnent et elle s’épanouit dans ce domaine. Sa rencontre avec la Pépinière est le fruit du hasard : alors qu’elle se promenait, elle tombe sur les locaux de la Pépinière et décide de s’y intéresser de plus près : «  J’ai trouvé le principe génial. On te permet de contribuer à un projet à l’étranger tout en offrant un cadre qui rend cela si simple. Je me suis dit que je n’avais plus d’excuses pour ne pas partir ». Marquée par l’altruisme, qu’elle considère comme étant l’aspect le plus important dans les relations humaines, sa vision de la solidarité internationale repose sur le respect mutuel et l’échange, rejetant le terme de « vulnérable » : « Ce terme de « vulnérable » renvoie tout de suite à une image comme quoi il y a une personne qui sait et l’autre non. Je n’ai pas ce sentiment. Je suis sûre que la personne désignée comme vulnérable en sait tout autant que moi, et que chacun peut enrichir l’autre ». Elle souhaite réaliser un projet de solidarité internationale au Sénégal dont l’objectif serait de promouvoir l’alimentation traditionnelle qui tend à disparaître au dépend d’une alimentation industrielle souvent importée.