Grenoble INP, formateur d'ingénieurs citoyens - La pépinière de la solidarité internationale

Grenoble INP, formateur d’ingénieurs citoyens

Le 10 septembre, Grenoble INP, Institut National Polytechnique de Grenoble, accueillait sa nouvelle promotion d’élèves ingénieurs. L’occasion de souhaiter la bienvenue aux 1500 étudiants de première année et de remettre à Frères des Hommes un chèque de 3372 euros issu d’une opération de collecte menée par les étudiants.

Donner du sens à l’engagement étudiant
Deuxième meilleure école d’ingénieurs française depuis 2013 au classement du magazine l’Usine nouvelle, Grenoble INP fédère 6 écoles et une Prépa des INP (cycle préparatoire intégré du Groupe INP). En marge de leur formation, les étudiants sont accompagnés par l’établissement dans leurs pratiques associatives et citoyennes. Fanny Poinsotte, enseignante à Grenoble INP et chargée de mission Vie étudiante et égalité des chances, explique : « nous cherchons à favoriser l’engagement de nos élèves. Nous avons par exemple mis en place une charte relative aux campagnes d’élections dans les associations étudiantes, afin de donner du sens à cette démarche ». Des aménagements d’horaires et des validations de crédits sont également proposées aux élèves les plus engagés.
Floriane, étudiante en ingénierie des fibres et biomatériaux, est vice-présidente chargées des clubs et association du Grand cercle, qui fédère les différentes associations étudiantes de Grenoble INP. Elle complète : « nous avons décidé que pour chaque événement organisé dans le cadre de ces campagnes, 50 centimes seraient ajoutés au prix des billets et reversés à une association de solidarité. L’idée de lever des fonds pour des projets solidaires nous a vraiment motivés ».

Devenir des ingénieurs citoyens
Si c’est la première fois que le Grand cercle organise une collecte de ce genre, les étudiants de Grenoble INP sont largement sensibilisés aux enjeux de développement durable et de solidarité internationale durant leur formation. Selon Wadie, étudiant en deuxième année qui a participé à la levée des fonds collectés pour Frères des Hommes, cela permet une vraie prise de conscience et la création d’une dynamique d’engagement citoyen au sein de l’école : « en première année, on a eu des intervenants extérieurs qui venaient parler de leur engagement associatif ; je pense que quand on sera ingénieurs, on aura pour devoir d’être engagés nous aussi, de mettre nos compétences au service du développement durable et de la société  ».
La formation citoyenne, c’est aussi l’axe de travail principal de Frères des Hommes. Floriane raconte qu’au moment de choisir l’association bénéficiaire de la collecte de fonds, les élus étudiants ont été sensibles à cette proximité de valeurs et d’objectifs. Elle ajoute : « Frères des Hommes est une association qui mène des projets dans différents pays et sur différentes thématiques ; on se sent forcément concerné par un ou plusieurs de ces projets  ».

Partager

facebook twitter

à consulter