« La volonté de co-construire au sein de la Pépinière correspond à ma vision de la solidarité internationale » - La pépinière de la solidarité internationale

« La volonté de co-construire au sein de la Pépinière correspond à ma vision de la solidarité internationale »

Je m’appelle Corinna Bellone, je suis Allemande et je vis à Paris depuis 10 ans. J’ai fait une école de commerce en Allemagne ou j’ai obtenu un master en commerce avec spécialisation mobilité et transports. Actuellement, je travaille au sein d’une filiale dans l’automobile dans laquelle je suis responsable des solutions de mobilité verte.

Pour quelles raisons as-tu rejoint la Pépinière de la Solidarité Internationale ?

Je me suis toujours engagée dans des associations solidaires, mais c’était à une échelle locale. Je voulais m’engager dans la solidarité internationale et apporter ma contribution dans un domaine dans lequel je n’étais pas nécessairement experte. Ce qui m’a particulièrement plu, c’est que la Pépinière est un dispositif structuré qui propose un accompagnement de qualité.

Qu’est-ce que ça veut dire pour toi de t’engager en tant que tutrice, qu’est-ce que tu espères en tirer ?

Je trouve que cette relation entre le Pépin et le tuteur est vraiment intéressante. J’ai envie d’écouter, de créer des liens, de motiver surtout. J’ai de l’expérience en gestion de projet, et je pense pouvoir apporter une dynamique au projet du Pépin tout en lui laissant la liberté de monter un projet qui lui corresponde. Et bien qu’accompagner me motive, je n’exclus pas non plus de devenir Pépin et d’être accompagnée à mon tour.

Est-ce que tu as une définition personnelle de la solidarité internationale ? Qu’est-ce que ça représente pour toi ?

À mes yeux, la solidarité internationale c’est avant tout de comprendre les besoins des personnes d’un pays étranger. Dans ma jeunesse, je faisais partie d’un groupe de jeunes qui collectait des dons pour des projets à l’international, mais il n’y avait pas de liens avec les partenaires. La volonté de co-construire au sein de la Pépinière correspond à ma vision de la solidarité internationale.

Partager

facebook twitter